BIOGRAPHIE

Portrait par Claude Rambaud – Journaliste

« Malik Soarès est un musicien assis. Pas seulement parce qu’il caresse une guitare lap-steel allongée sur ses cuisses. Il est assis comme un conteur dans l’alcôve de la nuit, comme un rêveur qui nous invite dans sa chambre sous les toits, comme un trimardeur devant son feu…

Pas d’excitation, pas de frime, pas d’effets de manche – c’est la hampe de ses guitares qui tient le manche. Il est assis là, comme sous l’arbre d’une fable, amarré dans la musique, ancré dans le chant qui sourd directement du ventre, ce noyau de l’émotion.

On ne peut pas échapper au tête-à-tête auquel il nous convie. Intense. Concentré. Tendu. Un moment qui tient sur un fil. Fragile. Puissant parce que fragile. Il nous offre cette faveur d’une émotion brute, ni jolie ni aimable, sans filtre confortable, devenue rare et précieuse dans le vacarme continu qui nous abrutit.

Sa musique est faite toute à la main, tout au coeur, juste avec des guitares en bois et une voix frottée de grattures d’écorce. A l’ancienne. On entend quelque chose qui vient du blues de jadis bien sûr, des empreintes de ces musiciens vagabonds qui accrochaient chaque matin leur survie aux cordes de leur voix et de leur guitare.

Ce n’est pas seulement affaire de bottleneck, de rythme ternaire ou de gamme pentatonique mineure… Mais bien plus une sensibilité, une tranquille urgence par laquelle Malik nous maraboute : « Un sentiment, tout un ensemble d’émotions et d’attitudes […] : un mélange tourbillonnant de peur, de désespoir, de fureur, de chagrin d’amour, d’agitation extrême, de sexualité débridée et d’obstination à durer contre vents et marées et à chanter la chanson douce-amère de cette survivance », comme l’écrivain et musicien Adam Gussow évoque le blues. »

Biographie

Malik Soarès est auteur, compositeur et interprète, il développe une démarche musicale et scénique originale en mêlant différentes disciplines artistiques à ces créations musicales. En 2012, il crée « Ce(ux) que nous sommes », performance pluridisciplinaire pour 6 interprètes, en 2015 « Straight to the moon », un spectacle associant musique et vidéo live en mapping. Entre 2007 et 2018, il collabore avec l’auteur Lilian Lloyd, puis avec les chorégraphes Christian et François Ben Aïm pour le spectacle « You’re a bird now ! », avec le chorégraphe Hamid Ben Mahi pour les laboratoires et les rencontres improbables, avec la compagnie Auboise « Solentiname », pour le spectacle jeune public « Ulysse l’odyssée », les acteurs du Théâtre du Soleil et avec le Collectif 12 pour la création « Les mutants ». Il composera et fera la coordination musicale pour ce projet interprété par quinze adolescents. En 2016, il créé un duo avec le chorégraphe Babacar Cissé « Je suis fait de la matière de mes rêves ». En parallèle, il mène depuis 2012 des ateliers d’éveil et d’improvisation musicale à destination du jeune public, et intervient au centre de formation pour éducateur spécialisé de l’Infa